HORAIRES UNIQUES sur les 4 sites d'AIMA

"Coin" et "Jardin du Trocoeur" à Bardos

"Hangar du Trocoeur" et "Hangar Pro" à Came

Lundi, mardi et jeudi : 10h à 17h et vendredi de 14h à 17h

Exception : - le Coin du Trocoeur est aussi ouvert le samedi de 14h à 17

                     - Suite à de nombreuses demandes, les 2 Hangars de CAME seront aussi ouverts le premier Samedi de chaque mois,  Ainsi, ouverture du "Hangar du Trocoeur" et du "Hangar Pro" le Samedi 1er Avril, de 10 heures à 17 heures.

PROCHAINE BRADERIE AU "COIN DU TROCOEUR" : SAMEDI 22 AVRIL, de 10 heures à 17 heures

Troc de plantes, même jour, même lieu

(A troquer : vêtements d'hiver jusqu'au 15 Avril. Vêtements d'été à partir du 27 Avril)

 

                               

   

ECHOS d'AIMA
Contact

06 83 56 54 49

05 59 56 43 51

aima.letrocoeur@gmail.com

AIMA
au Bourg
64520 CAME

CAMIONS
Diaporama

AIMA

Jardin du TroCoeur

Recherche



Le Hangar du Trocoeur - Une benne au Hangar du Trocoeur
Une benne pour le Hangar du Trocoeur

Ce mardi 29 avril, pour la première fois, Le Hangar du Trocoeur a sollicité VALDELIA, éco-organisme chargé du recyclage et du réemploi du mobilier de collectivité pour avoir une benne sur son site de Came. En effet, l'augmentation des collectes et des dons est plus rapide que l'écoulement du mobilier auprès des particuliers ou d'associations locales ou internationales.

Une benne pour le Hangar du Trocoeur

Le Hangar du Trocoeur est en cours de réalisation, en milieu rural, à Came. Grâce à un financement de l'Europe, via le FSE, mesure 4.2.3., des embauches ont pu avoir lieu pour transformer un hangar prêté par des particuliers (bail gratuit de 9 ans) en un grand magasin solidaire de vente à petits prix. L'inauguration est prévue le 12 septembre 2014, à 14h. D'ici là, il faut installer des étagères, tout repeindre, trier les dons et ne garder dans le Hangar que ce qui peut intéresser quelqu'un.

Une benne pour le Hangar du Trocoeur

Les salariés et les bénévoles installent sous la tente ce qui peut intéresser des bricoleurs habiles de leurs doigts... L'humidité fait son travail et certains meubles s'abîment vite et finissent leur course dans la benne pour être recyclés et transformé en matière première. Plusieurs associations sont déjà venus récupérer des objets pour les transformer, leur donner un nouveau look, une nouvelle vie... En effet, le Hangar du Trocoeur a décidé d'être un lieu solidaire et de donner généreusement avant l'inauguration prévue en septembre prochain.

Anne-Sophie et Irène, les salariés FSE ont fait équipe avec Sonia pour aller chercher à Biarritz une commode, quelques bibelots, deux fauteuils un peu vieillots qui finiront sous la tente... Une autre commode finit en poussière.... Mais chaque don est précieux et nous aide à construire ce nouveau projet de solidarité, d'activité économique créatrice d'emplois, et d'anti-gaspillage.

Une benne pour le Hangar du Trocoeur

Aujourd'hui, les ados de l'Itep de Rivehaute, accompagnés par deux encadrants, sont venus nous aider. Comme à chacune de leur visite aidante, ils ont pu ramener des objets à l'institution : sono, panneaux, bibelots, bois pour leurs ateliers....

 


Date de création : 01/05/2014 @ 21:20
Dernière modification : 01/05/2014 @ 21:20
Catégorie : Le Hangar du Trocoeur
Page lue 2520 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


AIMA

Fermer Qui sommes-nous ?

Fermer Le coin du TroCoeur

Fermer Le jardin du troCoeur

Fermer Actions Internationales

Fermer Le Hangar du Trocoeur

Fermer Archives 2012

Fermer Archives 2013

Fermer Le Hangar PRO du Trocoeur, 2016

Agenda
EPILOGUE et INVITATION

EPILOGUE

Voilà !

Ami lecteur, vous venez de survoler quatorze années de notre vie.

Quatorze années de passion pour les Autres et leurs différences. Pour les rencontres et leurs surprises. Pour l'Homme, dans ses misères et ses grandeurs.

Et cela se traduit par nos cinq domaines d'action, chacun portant nos trois repères : solidarité, convivialité, lutte contre des gaspillages.

Vous vous en doutez : la tache est immense, même au niveau qui est le nôtre, même sans supporter la pression de résultats, même si des messages de reconnaissance nous réchauffent souvent le coeur.

Alors, ami lecteur, venez. Venez voir par vous-même, si on ne s'est pas égaré en chemin. Si les buts qu'on poursuit ne sont pas évanescents. Si les valeurs qu'on défend sont encore au goût du jour.

Alors, peut-être, l'envie vous prendra-t-elle de nous accompagner, un temps...

Visites

 280617 visiteurs

 7 visiteurs en ligne

^ Haut ^